04 76 07 38 19 - Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00 NON STOP

Malade, fatigué(e) ... Dois-je continuer à m’entraîner ?

Ne vous inquiétez pas, on à une solution !

L’hiver approche et ramène avec lui son lot de réjouissances : pieds froids, nez qui coule, gorge en vrac. Autant de joyeux plaisirs qui peuvent empêcher de maintenir une pratique sportive régulière. Difficile de rester au top de sa forme tout au long de l’année quand les éléments se déchainent !

Il est pourtant possible de continuer à s’entraîner tout en étant malade, sous certaines conditions.

Faire du sport, malade :
bonne ou mauvaise idée ?

C’est une surprise pour personne : la pratique sportive est excellente pour la santé. Elle permet de gagner une bonne condition physique, de contrôler son poids tout en renforçant l’organisme et en stimulant ses défenses immunitaires.

Faire de l’exercice booste donc le système immunitaire et permet, en ce sens, de prévenir l’apparition de maladies. Il est totalement possible d’envisager de faire du sport quand la maladie est légère, de type rhume. Cela peut permettre d’accélérer la guérison. Encore faut-il que l’effort soit modéré pour ne pas aggraver la condition physique du sportif malade. Si, par contre, les symptômes sont plus graves, le repos est à privilégier.

Evaluer ses symptômes

Première chose à faire : évaluer les dégâts ! La décision doit être prise en fonction de la nature et de l’intensité des maux. Si la maladie est trop importante, le corps a besoin d’un repos total, inutile donc de suivre le cours de Zumba de 11h15 au Club Sportif du coin, avec une grippe !


Écouter son corps

Il est primordial de savoir s’écouter, ne pas aller à contre-sens des signaux que le corps envoie, afin de ne pas aggraver son état. Il faut privilégier des séances courtes et moins intenses, s’arrêter si les symptômes deviennent gênants, bien s’hydrater et se reposer par la suite.
Et si l’envie n’y est pas, même avec des symptômes légers, surtout ne pas se forcer !

Astuce :

Lorsque les symptômes sont au-dessus de la ligne des épaules et si la motivation et l’envie sont présentes, il est tout à fait possible de faire du sport en étant malade. Si, au contraire, ils se situent en-dessous : le repos est recommandé. Dans tous les cas, si fièvre il y a, le sport est à bannir !

Au-dessus des épaules - symptômes légers :
  • Nez qui coule, nez bouché, maux de gorge, éternuements, maux de têtes (légers à modérés)

  • En-dessous des épaules - symptômes plus gênants :
  • Frissons, fatigue, toux, courbatures, congestion bronchique, forts maux de tête, maux de ventre…


  • Publié le 31/01/2019



    Loading