Oméga 3

Les Oméga 3 sont largement reconnus pour leurs bienfaits sur votre santé. Ils protègent votre système cardiovasculaire, assurent un bon fonctionnement des cellules tout en étant bénéfiques sur la vision, les articulations et le cerveau. Les oméga 3 agissent donc sur notre santé d’un point de vue globale et non négligeable. Chez le sportif, les oméga 3 (EPA et DHA) améliorent les performances, la récupération tout en ayant une action anti-inflammatoire.

N’attendez pas
.. Lire la suite pour vous supplémenter en oméga 3 car Ils peuvent être consommés en continu toute l’année. En effet, les omega 3 sont des acides gras essentiels. Notre corps n’étant pas capable d’en fabriquer, ils doivent obligatoirement être apportés par l’alimentation ou un complément alimentaire. Les oméga 3 certifiés EPAX sont gages de haute qualité. Vous constaterez rapidement un bénéfice santé, un bien-être général ainsi qu’une amélioration de vos performances sportives grâce aux effets positifs des oméga 3 sur votre corps, vos muscles, articulations et cellules.

Goût
Forme
Prix

  Plus de produits (10 / 9)

Quel est le rôle de l'oméga 3 ? Où trouver des oméga 3 ?


Les oméga 3 protègent notre système cardiovasculaire, améliorent nos capacités cérébrales et permettent de prendre soin de nos articulations. Ils ont donc un rôle fondamental sur le maintien de notre santé ainsi que sur nos capacités physiques et cognitives. Les oméga 3 appartiennent à la famille des acides gras essentiels. Dans ce sens, ils ne peuvent pas être synthétisés par l'organisme, d'où l'importance d'un apport optimal via l'alimentation et les compléments alimentaires oméga 3. Comme souvent, les sportifs ont des besoins accrus. En effet, une étude scientifique a mis en relief le fait que 80 % des nageurs de haut-niveau ont des déficits en acides gras essentiels. Bien trop souvent, l'alimentation est excédentaire en acides gras saturés mais déficitaire en acides gras polyinsaturés. Chez le sportif de force ou d'endurance, une supplémentation en oméga 3 bien dosé en EPA / DHA, grâce à de bonnes sources, a toute sa place.

Mieux vaut prévenir que guérir comme dirait le dicton. En effet, une carence en oméga 3 peut occasionner des troubles de la mémoire, une moindre prévention contre la dégénérescence maculaire, une fatigue chronique, des problèmes de peau, un dysfonctionnement de la rétine ainsi qu'une sécheresse oculaire. Chez le sportif, la récupération, la qualité de l'influx nerveux ou encore les épisodes inflammatoires de type tendinites ont un lien avec l'apport d'oméga 3 ainsi que la balance oméga 3/6/9.



Quand prendre les oméga 3 ?


Dans l'idéal, les oméga 3 se consomment au cours d'un repas, au petit-déjeuner ainsi qu'au diner par exemple. C'est à ces moments clés que l'assimilation sera optimale. Pour les douleurs articulaires, bien connues des pratiquants de musculation ou crosstraining, les gélules d'oméga 3 peuvent vous soulager grâce à ses bienfaits anti-inflammatoires.

Les oméga 3 peuvent être consommés toute l'année, au regard de vos besoins. Pour une conservation à long terme, veillez à les placer dans un endroit frais, à l'abri de la lumière. Le réfrigérateur est le lieu idéal.



Quels sont les aliments riches en oméga 3 ?


Le foie de morue est le plus connu. Cependant, rassurez-vous, il existe d'autres sources d'origine végétale, marine ou animale. Parmi les principales sources d'oméga 3, on retrouve les poissons gras comme le saumon, thon, sardine ou maquereau mais aussi les crustacés. Les oléagineux, le jaune d'oeuf et les avocats complètent le tableau. Parmi les huiles riches en oméga 3 (origine végétale), on peut évoquer l'huile de colza et l'huile de soja, constituants des sources intéressantes. Or, d'après l'ANSES, les produits animaux terrestres sont nos principaux apports car consommés en plus grandes quantités que les huiles végétales ou les poissons gras. Par conséquent, il est important de prendre en compte ses habitudes alimentaires afin de doser ses besoins en oméga 3. Si votre consommation de poisson gras n'est pas suffisante, nous vous recommandons fortement une supplémentation en oméga 3.



Comment savoir si on manque d'oméga 3 ?


Au regard des recommandations, une carence en oméga 3 doit être évitée autant que possible. Or, une large étude française nommée SU.VI.MAX (Supplémentation en Vitamines et Minéraux Anti-oxydants) a démontré que 95 % des sujets ne couvrent qu'un peu plus de la moitié de leurs besoins en oméga 3. L'apport en oméga 6 est 11 fois supérieur à celui en oméga 3 avec notre alimentation occidentale. Pendant 8 ans, les chercheurs ont passé au peigne fin plus de 13 000 adultes de 35 à 60 ans.

Parmi les signes annonciateurs d'un manque en oméga 3, on peut évoquer un état de fatigue anormal, des troubles de l'humeur et de la concentration ou encore une texture de la peau et des cheveux inhabituelle. Un déséquilibre dans la balance augmente le risque de maladies cardiovasculaires, de pression artérielle et de protection des artères. Pour les sportifs, les douleurs et raideurs articulaires sont également des signes préoccupants ! Enfin, pour une femme enceinte, l'apport en oméga 3 s'avère important pour le développement de l'enfant. Il n'y a donc que de bonnes raisons à valoriser les oméga 3 au quotidien, quel que soit votre objectif

LIRE PLUS

Loading