Facebook - FitnessBoutique
04 76 07 38 19 Pour les suivis de commande et les demandes de SAV,  cliquez ici

Comment survivre au changement d'horaire ?

3 points pour un passage doux à l'heure d'hiver

Comment survivre au changement d'horaire ?

Le 29 octobre prochain, nous passons à l’heure d’hiver, en reculant d’une heure (Ex : à 3 h ancienne heure, il sera 2 h). La bonne nouvelle, c’est que nous gagnons ainsi une heure de sommeil cette nuit là. La mauvaise, c’est que ça reste une variation qui a un impact sur l’organisme. Tout le monde n’est pas touché de la même façon, la sensibilité aux décalages horaires varie en fonction de l’âge et des habitudes de chacun. La meilleure façon de ne pas en ressentir les effets, c’est encore de s’y préparer !

Voici 3 points à surveiller pour que le passage à l’heure d’hiver soit aussi doux que possible et n’impacte pas vos performances sportives.



1. Adaptez Votre Alimentation


C’est une expérience que tout le monde a déjà vécu : quand on mange un repas trop lourd avant de dormir, on se sent lourd et on peine à trouver le sommeil. Un repas trop léger, par contre, peut provoquer des réveils nocturnes parce que l’estomac vide réclame à manger.

Puisque l’on peut dormir une heure de plus, autant le faire paisiblement et sans interruption, afin d’être le plus reposé possible. Pour cela, optez pour un repas sain la veille du changement d’heure, en limitant les aliments industriels, les glucides simples et les matières grasses saturées - Oubliez pizzas et poulets frits, au moins pour cette soirée !

Pas question de sauter un repas, par contre : une combinaison de Protéines, de Glucides complexes et de Légumes pour l’apport en Fibres est parfait et vous assurez une nuit complète avec un réveil en douceur.


2. Ajustez l’Horaire de vos Entraînements les Jours qui Précèdent et qui Suivent

C’est avéré, la pratique sportive a un impact sur les cycles du sommeil. Evidemment, on dort mieux quand on est fatigué - donc si on a fait du sport dans la journée !

Les entraînements du soir permettent aussi de travailler sur un corps déjà échauffé par la journée et donc de limiter les risques de blessures. Cependant, une séance de sport trop proche de l’heure du coucher peut empêcher de trouver le sommeil, à cause d’une production importante d’endorphine, de testostérone et d’adrénaline. Dans le cadre du changement d’heure, essayez de vous entraîner 1 h plus tôt - sans pour autant vous coucher plus tôt - afin de limiter l’impact de votre séance sur la qualité de votre sommeil.

Les jours qui suivent, reprenez votre rythme normal, en calant vos séances à l’heure habituelle.



3. REPOSEZ-VOUS… ET... LEVEZ-VOUS !

Chaque corps est différent et ne réagit pas de la même façon aux changements d’heure. Il est possible que certains aient besoin de plus de repos pendant quelques jours avant de retrouver un rythme normal. Donc, couchez-vous plus tôt les jours qui suivent et dormez un peu plus longtemps. Par contre, ne trainez pas au lit lorsque le réveil sonne ! Il faut que le rythme soit régulier et encadré, afin de vous adapter le plus rapidement possible. Oubliez les grasses matinées - jusqu’au prochain week-end seulement :)

Vous pouvez également en profiter pour bousculer un peu vos habitudes et adopter un rituel du coucher plus sain. Par exemple : coupez le téléphone 1 h avant de dormir et préférez un bon livre à une série TV ou un jeu vidéo. Tout ce qui peut favoriser le sommeil est bon à prendre pour votre corps qui vous en remercie !

Publié le 01/02/2019



Loading
FitnessBoutique