04 76 07 38 19 Conseils produits / Expertise - Contactez nos conseillers
  |   Aide   |   Suivre ma commande  |   Mon compte

Pourquoi prendre des probiotiques ?

Immunité, transit, sport, infections

Pourquoi prendre des probiotiques ?

Toutes les bactéries ne sont pas mauvaises pour nous ! En effet, l’intestin est tapissé de milliards de ces micro-organismes qui participent à l’équilibre intestinal et la santé au global : c’est la flore intestinale. Celle-ci peut parfois être déséquilibrée, entraînant des conséquences sur l’organisme. La prise de probiotiques peut aider à rétablir l’équilibre et retrouver confort et bien-être. Dans quel cas prendre des probiotiques ? Pour quels soucis peuvent-ils être intéressants ?

Prendre des probiotiques quand on fait du sport

Les probiotiques en cas de sport intensif


Lors d’une activité physique longue et intense, le système immunitaire du sportif est affaibli durant une courte période. Cette fragilisation passagère permet l’entrée de pathogènes respiratoires ou digestifs et peut inévitablement conduire vers une baisse des performances sportives, voire un arrêt total durant quelques jours.

Cette diminution de l’immunité est liée à un effet des hormones du stress, l’adrénaline et le cortisol, et une production augmentée de radicaux libres.

Une prise de probiotiques durant une période de sport intense (en compétition par exemple, ou lors de l’augmentation des séances de sport), permettrait de réduire les épisodes infectieux, et de préserver la barrière intestinale.



Les probiotiques peuvent réguler le transit

Des probiotiques pour lutter contre la constipation


La constipation est un trouble du transit qui correspond à une émission de selles trop peu fréquentes, dures, ou avec la sensation de ne pas avoir vidé l’intégralité de son rectum après être passé aux toilettes. Qu’elle soit chronique ou aiguë, la constipation est désagréable et peut être handicapante dans la vie de tous les jours. Elle est souvent accompagnée de douleurs et de ballonnements inconfortables.

Il semblerait que les personnes souffrant de constipation chronique ont une flore intestinale moins riche et variée que les personnes ayant un transit “normal”. En parallèle, de nombreuses études montrent que la prise de probiotiques peut augmenter significativement le nombre de selles par semaine. Certaines souches semblent être plus efficaces, elles appartiennent aux genres Bifidobacteria et Lactobacillus.

Ils aideraient à acidifier l’intestin, augmentant les mouvements péristaltiques (contraction du côlon, qui fait avancer le bol alimentaire), permettant d’accélérer le transit.

Pour augmenter l’efficacité des probiotiques, il peut être utile d’augmenter sa consommation de fibres et d’intégrer des prébiotiques.



Les probiotiques soulagent la colopathie fonctionnelle

Le collagène pour agir sur les articulations, les muscles ou les tendons du sportif


Le syndrome de l’intestin irritable, appelé également colopathie fonctionnelle, est un trouble du fonctionnement de l’intestin dont les mécanismes ne sont pas encore tous compris, et qui entraîne une gêne importante pour la personne qui en souffre, bien que la maladie soit sans gravité. Il se manifeste par des douleurs abdominales, des alternances d’épisodes de constipation et de diarrhées, et des ballonnements. Cette maladie multifactorielle peut être liée à des facteurs psychologiques, environnementaux, une hypersensibilité viscérale mais aussi à une dysbiose, c'est-à-dire un déséquilibre de la flore intestinale.

C’est dans ce cas là que les probiotiques peuvent avoir leur utilité en rétablissant un équilibre de la flore. Bien que toutes les études ne soient pas unanimes, il semblerait que les probiotiques aident à soulager les douleurs et amélioreraient la fréquence des selles.



Les probiotiques préviennent la tourista

Prévenir et traiter la diarrhée infectieuse et diarrhée du voyageur


La tourista, cette diarrhée du voyageur, a gâché un nombre incalculable de vacances ! Cette diarrhée, qui se déclenche essentiellement durant un passage dans des pays en voie de développement, est liée à une souche pathogène d’Escherichia Coli. La prise de probiotiques offre une protection efficace pour éviter la tourista.

Ces ferments lactiques sont aussi indiqués pour la prévention et le traitement des diarrhées infectieuses : ils évitent son apparition, la soulagent et réduisent sa durée.



Les probiotiques préviennent les infections à helicobacter pylori

Lutter contre les infections à Helicobacter Pylori


L’Helicobacter Pylori est une bactérie pathogène qui peut venir infecter la muqueuse de l’estomac. Elle peut s’épanouir dans ce milieu grâce à sa production d’ammoniaque qui lui permet de se protéger de la production d’acide gastrique.

En tant que bactérie, elle se transmet directement entre deux personnes par voie oro-orale ou gastro-orale, et engendre des symptômes tels qu’une indigestion, et une sensation de douleur dans l’abdomen. Dans 20% des cas, il est possible de développer un ulcère.

Pour lutter contre ce type d’infections, il est possible de prendre des probiotiques, comme le Lactobacillus Reuteri, qui favorise l’élimination de la bactérie lors de la digestion.



Les probiotiques renforcent l'immunité

Agir sur les faiblesses immunitaires


Un bon équilibre de la flore intestinale est indispensable pour réguler positivement le système immunitaire. Si un déséquilibre des bactéries résidentes existe, l’intestin devient plus perméable aux pathogènes et aux infections. En prenant des probiotiques, il est donc possible de restaurer cet équilibre et d’éviter les faiblesses immunitaires d’origine intestinale.



Lutter contre les effets secondaires des antibiotiques avec les probiotiques

Prévenir les effets indésirables des antibiotiques


La prise d’antibiotiques est parfois nécessaire pour traiter certaines pathologies bactériennes. Néanmoins, ils ne font pas toujours la différence entre les bactéries pathogènes et commensales. C’est le cas des antibiotiques à spectre large. Ainsi, lors d’un traitement antibiotique, les médicaments peuvent s’attaquer à des bactéries bénéfiques de l’intestin. Vous pouvez notamment souffrir de diarrhée suite au traitement.

La prise de probiotiques pendant l’antibiothérapie permet de lutter contre cette dysbiose intestinale et éviter les épisodes de diarrhée dus au traitement. Les souches de Lactobacillus GG sont donc conseillées pour les diarrhées consécutives à l’antibiothérapie.



Les probiotiques aident à avoir une belle peau

Agir pour les problèmes de peau


Alors que les intestins ont leur flore, la peau en possède une également. Ce microbiome cutané permet à l’organisme de lutter contre les agressions extérieures en détruisant les bactéries pathogènes qui essaient de s’installer sur la peau. Si elles y parviennent, on observe un déséquilibre de la flore cutanée, avec apparition d’inflammations, de rougeurs, d’acné, d’eczéma. C’est pourquoi les probiotiques ont été déclinés en version cosmétique pour préserver cet équilibre et lutter contre ces affections cutanées.



Les probiotiques aident-ils à perdre du poids ?

Une aide potentielle à la perte de poids


Les probiotiques ne sont pas des compléments minceurs à proprement parler. Néanmoins, il a été observé une différence de microbiote intestinal entre les personnes minces et celles en surpoids. En jouant sur votre santé en général, et celle de l’intestin, les probiotiques pourraient aider à perdre du poids naturellement.



Lutter contre les mycoses, cystites et vagiose

Prévenir et traiter les infections urinaires et vaginales


Les infections vaginales de type mycose ou vaginose sont provoquées par un déséquilibre de la flore bactérienne du vagin. Elles sont la conséquence d’une prolifération de bactéries du genre Candida pour la mycose, ou de Gardnerella vaginalis pour la vaginose. Des lactobacilles utilisés comme probiotiques permettent de restaurer le microbiote vaginal en cas d’infection, voire de prévenir leur apparition. Ils peuvent être pris par voie orale ou locale.

La femme peut également être souvent touchée par des infections urinaires, comme la cystite. On estime qu’une femme sur deux en a au moins une au cours de sa vie. Lorsqu’une personne est touchée par 4 cystites par an, on parle de cystite récidivante.

Or, pour traiter cette infection urinaire, la prise d’antibiotique est nécessaire. Un traitement récurrent comme celui-ci peut dérégler la flore vaginale, créer une dysbiose et entraîner de nouveaux désagréments et pathologies. La prise de probiotiques durant les périodes d’infections urinaires aide donc à maintenir cet équilibre de la flore vaginale.





Références scientifiques


1. Ceresola ER, Ferrarese R, Preti A, Canducci F. Targeting patients' microbiota with probiotics and natural fibers in adults and children with constipation. Eur Rev Med Pharmacol Sci. 2018 Oct;22(20):7045-7057. doi: 10.26355/eurrev_201810_16177. PMID: 30402873.

2. Drouault-Holowacz S, Bieuvelet S, Burckel A, Cazaubiel M, Dray X, Marteau P. A double blind randomized controlled trial of a probiotic combination in 100 patients with irritable bowel syndrome. Gastroenterol Clin Biol. 2008 Feb;32(2):147-52. doi: 10.1016/j.gcb.2007.06.001. Epub 2008 Mar 4. PMID: 18387426.

3. Borowiec AM, Fedorak RN. The role of probiotics in management of irritable bowel syndrome. Curr Gastroenterol Rep. 2007 Oct;9(5):393-400. doi: 10.1007/s11894-007-0048-6. PMID: 17991340.

4. Probiotics for treating infectious diarrhoea,Stephen J AllenB OkokoElizabeth G MartinezGermana V GregorioLeonila F Dans, Version published: 20 October 2003 Version history



Publié le 23/01/2023



Loading