04 76 07 38 19 - Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h00 NON STOP

Comment vaincre le stress au travail / à l'école / à la maison ?

Quelques conseils pour vous aider

Le stress est un terrible fléau né de nos modes de vie très (trop ?) actifs. Combiner travail et études, vie sociale et mode de vie sain peut s’avérer compliqué et provoquer des pics de nervosité difficilement contrôlables. Or, le stress a un effet désastreux sur le corps : difficultés à trouver le sommeil, douleurs abdominales, troubles digestifs, teint terne… donc il faut à tout prix lutter contre. Vaincre le stress n’est pas impossible : il suffit de faire des petits ajustements dans sa vie de tous les jours, afin de dégager du temps pour soi et adopter des bons gestes qui permettent d’agir sur les coups de nerfs et autres peurs incontrôlables.

Voici 5 conseils simples à suivre, afin de limiter le stress au quotidien :



Prendre du temps pour soi

Respire

Cela peut sembler une réponse facile, et pourtant : prendre du temps pour soi, c’est à dire se dégager tous les jours 1 h ou 2 où l’on ne fait que ce qui nous fait sincèrement plaisir, est essentiel et souvent oublié dans modes de vie hyperactifs.

Lire un livre, regarder un film (sans faire autre chose en même temps), dessiner, cuisiner... peu importe l’activité choisie, l’important, c’est que ça vous fasse du bien.

On prend aussi quelques minutes par jour pour simplement respirer, avant le coucher par exemple. Allongé(e) sur le dos, les mains sur le ventre, on inspire par le nez et expire par la bouche de plus en plus lentement. De quoi calmer son train de pensée, et avoir les idées plus claires, instantanément.



Opter pour une activité bien-être

Médite

Une fois par semaine, pourquoi ne pas s’inscrire à un cours de yoga, de stretching ou de méditation ?

L’idée, c’est de pouvoir écouter son corps pendant 1 h complète - pas de téléphone, pas d’ordinateur, pas de stimulation extérieure - pour se recentrer sur le présent et ses sensations propres (oubliés les to-do lists, l’agenda surchargé et les angoisses journalières !). et ses sensations propres.

Pour le yoga, rien ne vaut une séance avec un vrai prof, mais pour la méditation, il est possible de faire ça chez soi - pourquoi ne pas tester cette version améliorée de l’exercice de respiration ?

  • On s’allonge sur un matelas sur le sol (pas sur un lit, il faut pouvoir sentir la rigidité du support sous tout son corps)
  • On ferme les yeux (s’il fait jour, on utilise un masque de nuit, afin d’empêcher au maximum la lumière d’entrer sous les paupières)
  • On respire naturellement, sans contrôler le souffle
  • On se concentre sur sa respiration, et sur les effets qu’elle a sur son corps à chaque inspiration et expiration. On prend note des mouvements du torse, des épaules, de la cage thoracique, du ventre. On ne se laisse penser à rien d’autre que son corps, ici et maintenant.
  • On reste ainsi pendant 2, 3 ou 5 minutes, avant de revenir doucement à la réalité, d’ôter le masque et ouvrir les yeux.


  • Se lancer dans un sport qui défoule

    évacue

    Des tensions à évacuer ? Pratiquer une activité sportive intense, pour relâcher la pression, peut aussi être une bonne idée. On prévoit 2 ou 3 sessions par semaine, de préférence sur la pause dej ou juste en sortant du bureau/de l’école - plutôt que tard le soir, ce qui aurait un impact négatif sur le sommeil.

    Quel sport choisir ? Le sprint, la musculation, ou encore la boxe si vous êtes plutôt solitaire. A la recherche d’une activité de groupe ? Le rugby, le RPM ou le bodypump sont d’excellentes options.

    En plus d’éliminer le trop-plein d’énergie, l’activité sportive intense permet de stimuler la sécrétion de sérotonine, une des hormones du bonheur. On se sent mieux, instantanément !



    Ajuster son alimentation

    mange sainement

    La nutrition étant un pilier fondamental de l’équilibre du corps, elle a également un impact sur nos émotions - et la façon dont on les appréhende. On peut donc réduire le stress en optant pour des choix sains tels que :

  • manger des fruits et des légumes - en plus de permettre une digestion saine et d’éviter les ennuis de ventre, ils contiennent des vitamines qui contribuent à un métabolisme énergétique normal ou à réduire la fatigue (selon les vitamines). On favorise les oranges, les myrtilles et les asperges...
  • manger des poissons gras et des oméga 3 : les matières grasses saines contribuent au bon fonctionnements de l’organisme selon leur dénomination ou leur concentration (ALA, DHA…)
  • limiter sa consommation d’alcool, de café et de produits très gras ou très sucrés - ces derniers provoquant des pics de glycémie, qui peuvent résulter, quand ils retombent d’un effet très net (et désastreux) sur l’humeur.
  • savoir se faire plaisir de temps en temps : rien de pire quand on est vraiment stressé(e) que d’être frustré(e) sur l’alimentation en sus ! Sans parler de faire des excès à tout va, un carré de chocolat de-ci, un autre de-là permet de stimuler la sécrétion de dopamine (la même hormone que lorsqu’on est amoureux !)


  • Faire la part belle au sommeil

    Dors

    On ne le répétera jamais assez : le sommeil est, avec la nutrition et l’activité physique, le 3ème élément clé dans notre bien-être. Mal dormir, ou dormir trop peu, c’est s’assurer d’être irritable, facilement malmené par ses émotions, et beaucoup moins efficace au travail, à l’école ou dans les tâches quotidiennes.

    On s’assure de toujours dormir au moins 7 h d’affilé - jusqu’à 8 ou 9 h pour une nuit optimale, avec des cycles ininterrompus, dans de bonnes conditions (pas de bruit, pas de lumière, pas de stimulation juste avant de dormir).

    Une heure de réveil régulière (même le weekend !) permet aussi au corps de trouver son rythme de croisière et de réguler plus efficacement ses hormones.



    En conclusion, le stress devient gérable une fois que l’on prend conscience du problème et que l’on agit pour le contrer. Par contre, si un élément de votre vie génère du stress de façon récurrente (un travail, une activité, une relation), il faut aussi savoir se poser et réfléchir pour résoudre le problème qui est à l’origine de nos tourments. Prendre des décisions radicales peuvent paraître terrifiantes de prime abord... mais s’ôter un tel poids des épaules et être à même d’aborder la vie avec sérénité est une bénédiction pour la suite.

    L’important, c’est de prendre soin de soi avant tout !

    Publié le 02/03/2018



    Loading